Vos témoignages sur vos parcours

Cette page est faite pour y déposer vos témoignages sur les difficultés rencontrées ou sur la façon dont vous avez constitués votre dossier. Vos témoignages permettront d'éclairer les couples en formation, vous pouvez également mettre vos témoignages concernant l'aide que le site vous a apporté. Soyez correct, car les témoignages irrespectueux ne seront pas publiés.

Pour mettre votre témoignage en ligne cliquez ici

Ils témoignent page - 1 - 2 - 3

    Mylène et Christian ( Mariés en 2001)
Un an au Cameroun, laisse le loisir de constituer son dossier et de se tenir informé des dernières dispositions requises pour ce genre de mariage. En conclusion, nous dirons que pour nous tout c'est bien passé. Marié le 1er septembre 2001, dépôt du dossier de transcription le 3 septembre, transcription obtenue le 17. Le 18, Mylène avait son visa en poche, nous sommes rentrés ensemble le 29 septembre 2001, mais que de changements depuis! Ci-dessous, un magnifique reportage audio de Caroline ROBILLARD étudiante en journalisme, un travail remarquable impressionnant et émouvant.


     Anne et André
J'ai rencontré mon mari par l'intermédiaire d'un site chrétien. Lui est Camerounais, moi Française. Nous avons discuté sur le net un certain temps puis je l'ai invité à assister à un culte dans mon église et à venir partager un repas. Nous sommes très vite devenus inséparables et deux ans après nous avons pris la décision de nous marier. Notre mariage, qui eut lieu le 2 juin 2007, ne présenta aucun problème. Sa situation de "sans papiers" n'a posé aucun problème à la mairie et nous n'avons eu à subir aucun interrogatoire particulier. Mais nous avons eu à traverser des moments difficiles, comme beaucoup de couples mixtes je pense. Le pire je crois c'est quand mon mari a été obligé de retourner au Cameroun pour obtenir le visa long séjour ! Il y est resté plus de deux mois. Une séparation que j'ai difficilement supportée. Mais c'est du passé maintenant. J'adresse à tous les couples qui se trouvent plongés dans la tourmente et le désespoir un message d'encouragement : Tenez bon, ça en vaut vraiment la peine !


     Yûna et Jean-Pierre
Couple mixte fraîchement marié au Japon (Tokyo) notre procédure c'est déroulé de façon très simple, le site de Mylène et Christian nous a bien aiguillés. Pourtant au début nous avions les pétoches, c'est pour cela que j'ai très souvent appelé Christian pour avoir des informations mille mercis pour la disponibilité. Contrairement à ce que beaucoup de couples mixtes vivent, nous avons été très bien accueillis au Consulat de France, mais bien sûr les délais doivent être égaux pour tout le monde je pense, car après six mois de mariage toujours pas de transcription en vue, aux dernières nouvelles, le consulat dit que ce sera pour bientôt qu'ils ont tous les éléments. Bientôt, un mot très flou pour moi étant donné qu'aucune visée ne permet de pointer le doigt sur un objectif et se dire bon encore autant de mois ou de semaines et elle sera là. Yûna reste zen (japon oblige) c'est presque un sport national là-bas, elle me dit qu'avant les vacances elle sera là. (Faut garder le moral quoi !) J'oubliai de dire, elle a du passer les tests de français, mais comme on se connaissait depuis deux ans, elle a pris des cours là-bas puis avec moi par email je lui écrivais beaucoup en français pendant un moment je suis vache je sais quant on sait quelle ne parle que le japonais et l'anglais, mais ce fut bon, maintenant elle parle un français assez correct avec un accent japonais c'est très rigolo, surtout lorsqu'elle essaie de dire mon injure favorite (saperlipopette) c'est à mourir de rires ! En attendant, je mange des sushis, sashimi, yakitori acheté en France, ça n'a rien à voir avec ce qu'on mange là-bas, mais au moins ça me permet de tenir moralement. Voila notre petit témoignage, merci à vous Mylène et Christian, longue vie à votre site, longue vie aux couples mixtes et vive le saké (hic) pardon mon estomac ne supporte pas trop.


     Christophe
Je ne sais pas dans quelle galère je me suis engagé ! Mais je suis avec une jeune thaï de 24 ans, j'en ai 43, eh oui l'amour n'a pas de frontière ni de pays ni d'âge... Il n'y a pas si longtemps en France beaucoup d'oncles étaient plus jeunes que leur neveu, mais on oublie. Première demande visa tourisme, mais comme ma fiancée n'a pas de revenus transformé en visa visite et impossible pour 90 jours. Donc, nous avons décidé de nous marier en Thaïlande et après visa pour la France.
Donc après moult coups de téléphone nous voilà à l'ambassade. Une personne thaïe parlant un français loin, mais alors très loin de la langue de Molière. Vous dit remplissez ces papiers, des questions sur votre vie commune, sur vos antécédents, sur vos relations et tout cela en français (presque, car de nombreuses questions à tiroirs.) Et quand votre fiancé ne parle pas le français et qu'il faut traduire en anglais, la THAI de service vous regarde d'un air de dire hé vieux tu veux une jeune, mais il faut qu'elle parle français. Et quand vous avez le malheur de lui demandé, de traduire en thaï elle vous répond NON, vous répondez ce que vous comprenez. Vive la FRANCE.... Après une heure on ne vous donne même pas un reçu de dossier, mais on vous dit repasser dans 2 mois et vous aurez ou pas votre avis favorable... 12000 kms on peut les faire tous les mois 8 à 10.... Que faire? Ras-le-bol de cet État non plutôt de cette Europe qui bloque toute votre vie, mais après qui vous fait payer des impôts sur tout.
Vive la vie, vive l'amour.


        Rolande et Germain
Moi pour mon mariage tout c'est relativement bien passé, faut dire que le site de Mylène et Christian nous a bien aidés. On s'est marié en janvier 2008, et comme Christian nous avez dit, on s'était fixé environs 6 mois pour la transcription. En mai je commence à stresser un peu et Christian me dit que je devrais téléphoner au Consulat pour savoir ou en est mon dossier et la, surprise de surprise, la dame me dit que notre mariage est transcrit depuis début avril que ma mairie a reçu le livret de famille et les actes français le 18 avril.
Je vais donc à ma mairie pour récupérer les documents, la dame qui me reçoit m'annonce qu'il n'y a rien d'arrivé. Avec la garanti de ce que le Consulat m'avait dit, j'insiste fermement, elle me dit attendez je vais aller voir, elle revient avec les documents en main et me sort d'un air bizarre, en effet ils sont arrivés les voila. A la lecture de ceux-ci, il ressort qu'il était arrivé depuis un mois. L'absurdité de cette histoire c'est que cette dame est une amie de mon ex-femme elle voulait certainement faire traîner en longueur la venue de ma nouvelle épouse.
Quoi qu'il en soit, j'ai demandé un entretien avec le maire de ma commune pour lui relater les faits, je verrais peut-être pour un dépôt de plainte. En définitive si ce n'est pas le consulat qui contrarie les gens c'est quelqu'un d'autre on ne sera donc jamais tranquille !
Bon courage à tous et un grand merci à Christian.


     Jennyfer
On s'est dit oui le 2 mai 2007, lui camerounais, moi française. Mais tout commence au mois d'avril 2007 quand nos publications de bans de mariage sont déposées à la Mairie de Reims.
On reçoit quelques jours plus tard une convocation pour aller à l'hôtel de police, nous comme 2 bêtes on n'y va s'en savoir se qui va se passer. Je suis la 1ere à passer à l'interrogatoire, je ne vous raconte pas les questions. Lui passe, l'inspecteur vient me voir 2 minutes après en me disant qu'il le garde en garde a vue et tout.
La commence les complications pour notre mariage, on a été obligé de faire appel à un avocat. Nous sommes passés 2 fois au tribunal, la 1re au palais de justice à Reims, pour autorisé mon mari est retourné chez nous avant le 2e jugement, tout en allant pointer tout les matins a 9h00. Le 2e au palais de justice de Chalons en champagne, la pour nous dire qu'ils ont réservé son vol pour le 18 avril 2007 a 6h30 pour reconduite dans son pays, pour cause d'être sans papiers.
La je peux vous dire que je me suis prix un gros coup de poignard dans le coeur. Je suis allé le rejoindre 2 semaines plus tard, pour que l'on puisse nous marier au Cameroun (Douala), et la rien n'est fini encore, car un an déjà de mariage et rien n'avance dans notre dossier de transcription. Je vous raconte tous ça pour vous dire qu'il ne faut pas démoraliser, car l'amour est plus fort que la justice, et qu'un jour on pourra vivre enfin heureux avoir une jolie famille. Donc, soyez patient (facile à dire, mais pas à faire). Gros Bisous à vous les couples mixtes, soyez fiers de ce que vous êtes.

Ils témoignent page - 1 - 2 - 3

Copyright © - www.mariagemixte.com™ site déclaré - Tous droits réservés reproduction interdite même partielle. | Design © Kulko et krek pour Kitgrafik